Gilbert Gaillien

Temps de lecture estimé : 3 mn

Études supérieures.

Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris : mathématiques générales, physique générale, électronique générale diffusée au sein de SUPELEC Montrouge.

Vie professionnelle.

1964 : Ponts et chaussées Paris, chargé de l’entretien de matériels de trafic routier, notamment logiques câblées de recueil de données du trafic.

1969-1970 : participation à la mise en place de la régionalisation des services des Ponts et chaussées vers l’Équipement, en région parisienne.

Retombées du Plan calcul : exploitation informatique sur MITRA 15 et MITRA 125.

Progression vers de nouveaux matériels : PDP 9, PDP 11 (mini ordinateurs).

1972 : migration vers la maîtrise d’œuvre pour projets d’équipements techniques d’exploitation du trafic autoroutier, et des réseaux techniques associés : électriques et de transmissions. Acquisition des techniques de topographie, et des compétences en matière de comptabilité publique d’état, et de marchés publics.

1978 : déploiement d’un système de frappe automatique de marchés publics sur machines informatiques dédiées au traitement de texte.

Décennie 80 : chef de projet, surveillance du trafic par télévision, déploiement de systèmes d’information des usagers, plusieurs missions de conseil en province dans le cadre des actions de soutien du ministère de l’Équipement. Étude et mise en œuvre d’une matrice de répartition des images de vidéosurveillance, pilotée par informatique. Déploiement du premier réseau exploité de transmission par fibres optiques, réellement le second pour la France après le réseau test du boulevard Bayonne-Anglet-Biarritz.

Formation en management et conduite de projets chez Learning Tree International (Herndon Virginie).

Formations des agents à la DAO (dessin assisté par ordinateur), puis formations de formateurs. Participation à l’élaboration de normes de réseaux électriques routiers, et d’un langage informatique d’exploitation et d’échanges des matériels de gestion de trafic routier. Participation aux commissions régionale et nationale des marchés publics d’état du ministère de l’Équipement. Participation à plusieurs congrès du domaine routier : démonstrateur et échanges techniques.

Décennie 90 : étude et mise en œuvre de la centralisation des documents techniques pour l’ensemble de la région d’Île de France, sur la base d’une base de données topographique et d’un serveur informatique dédié. Chargé de mission pour la mise en place d’une médiathèque technique régionale.

Fin de carrière : chef de projet pour le déploiement des matériels de gestion du trafic routier pour tout l’ouest de la région d’île de France.

2004 : mise à la retraite, avec un contrat de non-concurrence pendant deux ans, dans les domaines des compétences exercées.

Hors profession.

Participation à de nombreuses associations locales. Mandat électif local en 1978, rapporteur de trois commissions : Plan d’Occupation des Sols, Plan d’Aménagement Rural intercommunal, construction d’une salle polyvalente avec garage municipal. Président d’une association de gestion d’un lotissement privé, jusqu’à son transfert dans le domaine public (11 ans). Diffusion de l’informatique personnelle aux enfants du primaire à l’école de la commune.

1989 : création d’une société de distribution de matériels bureautiques à Dourdan (91), société agrée Hewlett-Packard, Autodesk (DAO), copie couleur Canon. Présence comme exposant sur le salon international du MICAD à la Porte de Versailles. Président d’une association de copropriétaires.

Intérêts sur l’histoire de l’art en matière d’architecture, participation à la relecture d’un ouvrage sur la construction du château Renaissance du Puy-du-Fou.

Intérêt général sur l’Histoire de France et des anciennes civilisations méditerranéennes et précolombiennes.

Intérêt sur l’histoire des trois religions du Livre, et leur comparaison.

Intérêt et essai sur l’histoire locale de Meusnes, notamment sur son église classée.

Essai à propos des événements Charlie de janvier 2015 à Paris.

Essai sur l’aspect novateur d’Henri IV, notamment constructeur, urbaniste et précurseur laïque, redécouverte de ses principaux ministres. A commis à cette occasion une exposition au château de Selles-sur-Cher, et d’un livret associé diffusé au cours d’une conférence publique.