Nouvel An Chinois au Château

Le Nouvel An Chinois se fête au Château de Selles-sur-Cher

Du 15 au 18 février 2018, le château de Selles-sur-Cher célébrera le Nouvel An Chinois en partenariat avec la ville historique de Taier Zhuang. À cette occasion de multiples animations et spectacles présenteront au public les traditions chinoises lors de cet événement.

 La Fête du Printemps est la plus importante en Chine. C’est aussi le premier jour de l’année selon le calendrier chinois. La Fête du Nouvel An chinois, au château de Selles sur Cher commencera officiellement le jeudi 15 février 2018. D’immenses dragons, des lions, des personnages de l’opéra chinois défileront dans la ville de Selles sur Cher. La fête se poursuivra jusqu’au dimanche 18 février dans l’avant-cour du château de Selles sur Cher avec des spectacles, des ateliers découverts. Le public aura la chance de vivre le Nouvel An chinois comme on le vit dans une famille chinoise.

Le Nouvel An Chinois au château de Selles-sur-Cher en partenariat avec la ville historique de Taier Zhuang

La fête du Nouvel An chinois s’inscrit dans le cadre du partenariat avec la ville historique de Taier Zhuang. En novembre 2017, le château de Selles-sur-Cher avait officialisé son jumelage avec Zhuang, site historique et mémoriel majeur de la Chine. Dans cet esprit, les deux partenaires ont souhaité partager avec le public l’événement le plus important de l’année pour la population chinoise.

Feu d’artifice spécial le 14 février

En avant-première, mercredi 14 février, à 19h, le public pourra assister, gratuitement, à un feu d’artifice spécialement conçu pour le Nouvel An chinois, réservant des surprises et tiré depuis le château de Selles-sur-Cher.

Grand défilé de dragons et de lions dans les rues de Selles-sur-Cher

La fête du Nouvel An Chinois commencera officiellement le jeudi 15 février à 10h par un grand défilé, accompagné par les enfants des écoles dans les rues de Selles sur Cher. Partant du Château, d’immenses dragons, des lions, des personnages de l’opéra chinois se mêleront au public pour rejoindre la place de l’église.

Spectacles et animations au château de Selles-sur-cher du 15 au 18 février

Du 15 au 18 février, des spectacles et des animations feront découvrir les traditions chinoises lors du Nouvel An chinois. Le public pourra notamment assister à des spectacles d’Opéra chinois, des spectacles de masques chinois, des présentations du théâtre d’ombres chinoises, des animations gastronomiques, telles que la préparation de ravioli chinois et la célèbre cérémonie du thé, des jeux pour les enfants, des présentations de traditions pour le Nouvel An chinois telles que le découpage de papier sans oublier l’horoscope chinois pour cette année. L’entrée dans l’avant-cour du château de Selles-sur-Cher sera accessible librement par le public de 11h à 17h.

Selles-sur-Cher en direct avec plus de 200 millions de téléspectateurs chinois

La retransmission des festivités du Nouvel An chinois est l’événement de l’année le plus important en Chine. Dans ce cadre, une émission de télévision sera réalisée en direct sur la chaîne nationale chinoise CCTV à partir du château de Selles-sur-Cher et reliera le public français avec plus de deux cents millions de téléspectateurs chinois.

Nicolas Mazzesi, gérant du château de Selles-sur-Cher a déclaré : « Fêter tous ensembles le Nouvel An chinois est une occasion unique pour la promotion en Chine de notre territoire au sens large. C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous œuvrons d’année en année en restaurant le château. Nous voulons faire gagner notre région. »

Le Nouvel An chinois en quelques mots

Bonne année !

Prononcez Xin niàn Kuài lè

Qu’est-ce que le Nouvel An chinois

La Fête du Printemps est la plus importante en Chine. C’est aussi le premier jour de l’année selon le calendrier chinois.

Nos amis chinois célèbrent le Nouvel An pendant 16 jours jusqu’à la Fête des Lanternes. Toute la famille se rassemble pour le repas de «réveillon». Tout le monde joue ensemble en attendant les 12 coups de minuit. D’une certaine façon, cette fête est l’équivalent de notre fête de Noël et les enfants reçoivent des étrennes de leurs parents et grands-parents sous forme de billets glissés dans des enveloppes rouges, la couleur du bonheur.

Chunlian, Nianhua, Jianzhi etc., font partie de la tradition des arts décoratifs pour le Nouvel An Chinois, mais la tradition la plus célèbre est sans doute celle du ravioli chinois que tout le monde mange à cette occasion en regardant le spectacle de la Fête de Printemps sur la chaîne de télévision nationale CCTV.

Comment fonctionne le calendrier chinois

Le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire. Les mois sont des mois lunaires, c’est-à-dire que le premier jour de chaque mois est la nouvelle lune et que le 15e jour est la pleine lune. Puisque dans une année solaire il y a douze mois lunaires et plus d’une dizaine de jours, on ajoute sept mois intercalaires au cours de dix-neuf ans, pour que l’année reste dans l’ensemble une année solaire (source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Calendrier_chinois )

2018 l’année du chien de terre

2018 est l’année du Chien de Terre, selon l’astrologie chinoise ; elle commence le 16 février.

Le signe du Chien  (gǒu), comme pour les autres animaux du zodiaque, revient tous les 12 ans ; ainsi les différentes années placées sous son signe sont 1922, 1934, 1946, 1958, 1970, 1982, 1994, 2006, 2018, 2030, 2042… L’année du Chien de Terre succède à l’année du Coq et précède celle du Porc (ou Cochon).

Le Chien  (gǒu) est le 11e animal du cycle zodiacal chinois : sensible, justicier, artiste. On dit du Chien qu’il s’entend bien avec le Tigre et le Cheval mais très mal avec le Dragon.

Chiens célèbres : Adam Lambert, Alain Chabat, Albert II de Monaco, Arielle Dombasle, Ava Gardner, Benjamin Castaldi, Cécile de Ménibus, Cher, David Bowie, Demis Roussos, Didier Bourdon, Élodie Frégé, Elvis Presley, Freddie Mercury, Jane Birkin, Jenifer, Julien Doré, Justin Bieber, Madonna, Mariah Carey, Matt Damon, Michael Jackson, Mère Teresa, Nolwenn Leroy, Nicki Minaj, Prince, prince William, Ronaldinho, Sinclair, Sharon Stone, Tony Parker…

Porte-bonheur

Le Chien a ses propres porte-bonheur selon la tradition chinoise :

  • Nombres: 3, 4 et 9
  • Couleurs: vert, rouge et violet
  • Fleurs: rose,  orchidées oncidium et cymbidium
  • Directions: est, sud-est et sud

Porte-malheur

Les choses à éviter pour ce signe astral chinois sont les suivants, selon la croyance populaire :

  • Nombres: 1, 6 et 7
  • Couleurs: bleu, blanc et doré
  • Directions: nord et ouest

 (plus d’infos sur https://chine.in/nouvel-an-chinois/ et https://chine.in/actualite/annee-chien_104908.html)

Qu’est-ce que la Cité ancienne de Taier Zhuang ?

un symbole pour la Chine

La Cité ancienne de Tai Er Zhuang (prononcez Taï Er Djouhang), au sud-est de Pékin et Nord-ouest de Shanghai est un des hauts lieux de l’Histoire chinoise. En effet, il y a 2.500 ans, la ville a été au cœur de la construction du premier grand canal au monde, reliant Pékin à Shanghai. Plus près de nous, la ville fut le siège en 1938, d’une des plus grandes batailles, première grande victoire de l’armée chinoise sur l’armée japonaise. En tant que tel, Taier Zhuang reste, encore aujourd’hui, un lieu hautement symbolique. Totalement anéantie, elle a fait l’objet d’un effort gigantesque du Gouvernement chinois pour relancer l’économie jusqu’en 2008, où 500 millions € ont été investis pour déplacer les industries afin de mettre en place une zone touristique et environnementale. Aujourd’hui, la ville se visite également par le biais de canaux. 200 villas thématiques et 45 sites touristiques sont à découvrir.

 

Thibault le Tricheur

Le saviez-vous ?

16 janvier 975, décès de Thibault 1er de Blois, dit Thibault le Tricheur.
Thibault, né vers 910 sera le premier comte héréditaire de Blois, de Tours, vicomte de Châteaudun et seigneur de Vierzon, de Sancerres, de Chinon, de Saumur, de Beaugency et de Provins. Ce Thibault sera aussi connu sous le nom de Thibault le tricheur. Il mourut un 16 janvier entre 975 et 977.

Le comté de Thibault le Tricheur
Le comté de Blois sous Thibault 1er

Le château de Thibault le Tricheur à Selles

Thibault, est à l’origine du premier château médiéval de Selles-sur-Cher qui sera détruit par Philippe Auguste vers 1194.
Le bulletin de la société académique du centre, dans son édition de 1895-1905, indique que la châtellenie de Selles était au XIe siècle un fief de la ville d’Issoudun, dans la principauté de Déols. Les Normands firent plusieurs irruptions à Selles, dont l’une en 903 au cours de laquelle ils renversèrent la ville. Ils y revinrent plusieurs fois, jusqu’à ce qu’en 934 Ebbes de Déols se décide à les poursuivre. À la mort d’Ebbes de Déols en 935, Thibault de Blois, dans ses conquêtes, devint seigneur de Selles. Il en confia la défense à Humbault le Tortu, tandis que Geoffroy de Donzy était chargé de Saint-Aignan. Ce serait à cette époque que furent construites les fortifications de Selles, contre les Normands et surtout contre les seigneurs de Berry.
Saint-Aignan et Selles étaient probablement deux forteresses de défense de l’extrémité sud des terres conquises par Thibault intégrées à son comté de Blois, tandis qu’une enclave du comté d’Anjou subsistait à Montrichard. Concernant plus particulièrement Selles, il s’agirait de la première forteresse construite « en dur », située sur une motte médiévale existante. La présence d’ouvrages militarisés est signalée sous l’Empire Romain, le site gallo-romain étant alors nommé patriciacum. Dans son ouvrage du XIXe siècle sur l’histoire de Selles en Berry, Maurice Romieu situe le camp militaire romain de l’autre côté du cher en face de l’éperon, sur la commune actuelle de Billy. Notons qu’une voie romaine passait non loin de là au nord-ouest, reliant Bourges à Tours, suivant la rive droite du Cher. Selles est également située sur une voie menant de Blois à Déols (faubourg de Châteauroux).

La suite de l’histoire

Humbault le Tortu fut mêlé à la longue lutte entre les comtes d’Anjou et ceux de Blois. Ces comtes étaient en conflit depuis plus de 50 ans sur le contrôle de la Touraine. Alors que Foulques III Nerra, comte d’Anjou, est en pèlerinage à Jérusalem, Eudes 1er, comte de Blois, fils et successeur de Thibault le Tricheur, en profite pour lancer l’offensive sur les positions fortifiées du comte d’Anjou. Humbault prit part à la bataille de Pont-Levoy en 1016, où 3.000 à 6.000 hommes périrent. Cette bataille fut gagnée par le comte d’Anjou.

Première fin du château

Bien plus tard, dans la succession d’Humbault, on retrouve Selles dans le conflit entre Philippe Auguste et Richard Cœur de Lion. À cette époque, Selles était défendue par une garnison anglaise. Philippe Auguste s’empara de Selles en 1194. C’est au cours de cet événement, que le château de Selles fut détruit.

Une interrogation sur le château de Thibault le Tricheur

Les forteresses construites par Thibault le Tricheur comportent un imposant donjon rectangulaire, défense ultime permettant au seigneur de s’y retrancher. Il en subsiste encore, comme celui de Montrichard, sur le cher en aval de Selles. Un autre exemple significatif est le château Saint-Jean Nogent le Rotrou. Le châtelet de ce dernier ressemble étrangement au châtelet ouest de Selles qui fut modifié par Philippe de Béthune, les parties hautes des défenses médiévales ont été remplacée par des toitures Renaissance. Nous ne saurons probablement jamais si le château de Selles comportait un tel donjon, du fait de sa destruction par Philippe Auguste, et des modifications successives réalisés par les seigneurs qui ‘ont occupé à travers les âges.

Le château de Thibault le Tricheur
Châtelet ouest de Selles-sur-Cher
Un château de Thibault le Tricheur
Châtelet du château Saint-Jean Nogent le Rotrou

Calendrier premier semestre 2018

Le calendrier du premier semestre 2018 au château de Selles-sur-Cher sera très riche en nouveautés ! Notez bien ces premières dates :

  1. Une véritable institution : les rencontres amicales. Tous les deuxièmes mardis de chaque mois, une réunion conviviale se déroulera à 19h, dans la salle Robert de Courtenay, cour médiévale du château. Des nouvelles de la vie du château et de l’association seront suivies par des échanges libres entre participants. Pour la convivialité, chacun peut y apporter ce qu’il désire, mais sans aucune obligation, la simple présence est la bien venue. Ce peut être l’occasion de rencontrer d’autres compagnons, et aussi ceux qui nous soutiennent, mais aussi de faire connaître les compagnons et le château à de futurs nouveaux adhérents ou soutiens.
  2. En février, retenez les dates du 14 au 18. Le Nouvel An chinois sera fêté au château, avec de belles surprises : des stands dans l’avant cour du château en entrée libre vous feront connaître les arts, la cuisine et la culture en Chine. Un feu d’artifice sera tiré au château en nocturne le 14. L’Ambassade de Chine sera présente, avec des reportages de la chaîne nationale chinoise CCTV3.
  3. Pâques sera l’occasion de faire participer les enfants à la chasse aux œufs le dimanche 1er avril.
  4. Les Geek Faëries seront de retour les 1, 2 et 3 juin.
  5. La fête médiévale se déroulera les 16 et 17 juin.
  6. Le 23 juin, de nouveau un spectacle pyrotechnique aura lieu toujours au château, par l’équipe très connue des Nuits de Sologne !

Ce calendrier du premier semestre 2018 est décidément très chargé, d’autres surprises vous attendent pour la suite de l’année.