Cinq nouveaux tableaux

Le château rénove ses collections avec cinq nouveaux tableaux à découvrir dans le parcours de visite.

Nous vous proposons de découvrir les deux premiers : à tout seigneur tout honneur, voici les deux frères : Philippe et Maximilien de Béthune.

Deux frères

Philippe de Béthune

Comte de Selles-sur-Cher (1565-1649), huile sur bois par un artiste inconnu. Il achète le château de Selles-sur-Cher en 1604 et construit les parties Renaissance sur les fondations médiévales. Pour Henri IV, il fut conciliateur et grand diplomate, puis ambassadeur auprès du Saint-Siège à Rome. Il fut également gouverneur de Gaston (1608-1660), troisième fils d’Henri IV. Gaston sera le père d’Anne-Marie-Louise d’Orléans, la Grande Mademoiselle.

Philippe de Béthune

Sully

Maximilien de Béthune, marquis de Rosny, duc de Sully (1559-1641), plus connu sous le nom de Sully. Compagnon d’armes du roi Henri IV, il devint son principal conseiller. Représenté en 1600 par Norblin de la Gourdaine Sébastien-Louis-Guillaume, collections du château de Sully-sur-Loire.

Sully

Deux monarques.

La suite de l’histoire

Après les deux principaux soutiens du roi Henri IV, voici quelques autres pages de l’histoire de notre château. Après la disparition subite d’Henri IV, Philippe de Béthune qui ne s’entendait guère avec la Régence de Marie de Médicis, s’est retrouvé en une sorte de retraite. Mais lors de la prise réelle du pouvoir par Louis XIII, quelques ambassades lui furent confiées par le nouveau monarque.

Louis XIII

Louis XIII (27/09/1601-14/05/1643), fils ainé d’Henri IV, peint par Philippe de Champaigne (1602-1674). Vous découvrirez ce tableau dans la grande cuisine du rez-de-chaussée, tandis que les deux suivants le sont à l’étage.

Louis XIII

Louis XIV

Louis XIV en costume de sacre (05/09/1638-01/09/1715), fils de Louis XIII et donc petit fils d’Henri IV, peint par Hyacinthe Rigaud (1659-1743). Louis XIV a visité le château de Selles-sur-Cher en 1658 « au cours de sa maladie », selon Louis Raynal. C’était donc du temps d’Hippolyte de Béthune, fils de Philippe de Béthune, soit entre 1647 (date de la variole de Louis XIV), et 1665 (décès d’Hippolyte), vraisemblablement avant qu’Hippolyte fasse don au roi des collections de Philippe. Hippolyte était aussi ambassadeur comme son père.

Louis XIV

Une duchesse

La Grande Mademoiselle

Anne-Marie-Louise d’Orléans, dite la Grande Mademoiselle (29/05/1627-05/04/1693), duchesse de Montpensier, peinte par Louis Ferdinand Elle l’Aîné (1612-1689).

La Grande Mademoiselle

L’histoire la désigne sous le surnom de « Grande Mademoiselle », en raison du titre de « Grand Monsieur » porté par son père, Gaston de France (1608-1660), depuis la naissance de Philippe, frère cadet de Louis XIV, appelé alors « Petit Monsieur ». Gaston avait d’abord porté celui de « Monsieur » en tant que frère cadet du roi Louis XIII. Elle est cousine de Louis XIV.

La Grande Mademoiselle séjourna à deux reprises au château de Selles-sur-Cher, en 1637 et 1653. La Grande Mademoiselle est contemporaine de François-Gaston petit-fils de Philippe de Béthune. François-Gaston a épousé Louise-Marie de la Grange d’Arquien. Sa sœur, Marie-Casimire qui fut reine consort de Pologne, a séjourné au château de Selles-sur-Cher en 1696.

François-Gaston était également ambassadeur du roi. C’est après le décès à Stockholm en 1692 de François-Gaston, que son épouse a vendu le château de Selles-sur-Cher à la famille Le Bret.

Modernité dans l’histoire

Ces cinq tableaux sont des reproductions réalisées par un nouveau procédé. Il s’agit d’impressions numériques sur toile, à partir des photographies numériques des œuvres originales. Le rendu est impressionnant, à venir constater sur place lors d’une prochaine visite. Cette réalisation permet au château d’allier la modernité avec quelques pages de son illustre histoire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour en savoir plus... ☒ Fermez