3 La sécurité sur internet

Temps de lecture estimé : 2 mn

Prise en main de WordPress

3.     La sécurité sur internet

Tout accès à un système de gestion sur l’internet repose sur un couple d’identifiants : un nom et un mot de passe. Vous en utilisez déjà, par exemple pour votre messagerie.

Au niveau sécuritaire, si un nom peut facilement être retenu, il n’en est pas de même d’un mot de passe, d’autant que ce dernier doit être suffisamment complexe pour éviter d’être retrouvé. Les recommandations actuelles pour les mots de passe proposent d’utiliser au minimum une quinzaine de caractères, comportant des majuscules et des minuscules, des lettres et des chiffres, ainsi que des caractères spéciaux, genre parenthèse, crochets, dollar, paragraphe, etc. Ces suites de caractères sont évidemment quais impossibles à retenir, donc une première réaction est d’en constituer une liste. Mais une liste est facilement exploitable, voici donc mes propres recommandations :

  1. Une liste sous forme de fiche papier peut être trouvée par un cambrioleur, ce n’est donc guère efficace, à moins d’utiliser un système de cryptage.
  2. Une liste sous forme d’un fichier texte peut être trouvée par un hacker qui pénétrerait dans votre ordinateur. Il existe de nombreux exemples d’internautes qui, après avoir répondu à une annonce frauduleuse d’un faux site, se sont vus voler des contenus sur leurs ordinateurs. Cela s’appelle le phishing, en bon français l’hameçonnage. Sachant que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, voici ce que j’utilise personnellement en matière de sécurité vis-à-vis de l’internet :
  • Pour sauvegarder mes données sensibles, j’utilise uniquement des supports amovibles, ceux-ci n’étant connectés que pendant un très court instant, uniquement le temps de retrouver le mot de passe que je recherche. Par exemple, mes listes de mots de passe sont sur une clé USB spéciale que j’insère uniquement le moment venu.
  • Mes listes de mots de passe sont sur des fichiers informatiques au format de texte, mais ils ne sont pas présents sur le disque dur de mon ordinateur, ni sur aucun des ordinateurs présents sur mon réseau.
  • Je me connecte à l’internet uniquement lorsque je m’en sers, et je m’en déconnecte dès que je ne m’en sers plus.
  • À son allumage, mon ordinateur n’est jamais connecté automatiquement à l’internet.
  • Périodiquement, j’efface de l’ordinateur tous les fichiers temporaires qui ne servent qu’à encombrer inutilement le disque dur de mon ordinateur. Il existe de nombreux petits logiciels efficaces et souvent gratuits pour cela. Utilisez-en un qui permet de nettoyer l’espace libre, c’est-à-dire d’effacer physiquement les données, et non de seulement les rendre inaccessibles.

Si vous suivez ces quelques conseils, vous ne devriez avoir aucun problème de sécurité.

Version imprimable